Depuis novembre 2014, la réglementation française demande aux entreprises de plus de 250 salariés d’effectuer un audit énergétique. Cette obligation a pour double avantage de réaliser “jusqu’à 30% d’économies et de dépasser 50% pour la part de la consommation liée au bâtiment”, selon les chiffres du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Aujourd’hui, la loi encadre minutieusement les modalités de l’audit énergétique ainsi que son déroulement via la norme EN-16247. Une fois réalisé, l’audit doit faire l’objet d’un rapport qui sera ensuite envoyé au ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

Ces contraintes juridiques, GreenFlex les intègre rigoureusement dans ses audits énergétiques. Soucieuse de permettre aux entreprises de débuter une véritable politique énergie apportant des résultats concrets, elle les accompagne dans la réalisation de leurs objectifs de réduction de leur facture énergétique et d’empreinte écologique.

Les audits énergétiques GreenFlex : 5 étapes distinctes respectant un processus rigoureux  

1. Le recueil des données

Le recueil des données du site est réalisé par les pilotes énergie GreenFlex. Ils relient les équipements aux données du site : les surfaces, les plans, les usages de l’énergie, les horaires et les paramètres de fonctionnement.

2. Le déplacement sur site

Avec des outils de mesures précis, les pilotes énergie GreenFlex évaluent l’état et la consommation énergétique des équipements et des installations. Dans le cadre d’échanges avec les opérationnels présents, ils obtiennent des données supplémentaires sur l’état du site.

3. L’analyse des données

L’analyse des données mesurées sur place, et celles recueillies en amont, sont réalisées grâce à des outils d’études de données performants. Les professionnels GreenFlex établissent ainsi un baromètre précis de la consommation énergétique du site et construisent un plan d’action.

4. La rédaction d’un rapport

Un rapport est ensuite rédigé sur les gisements d’économies d’énergie du site, son fonctionnement et son bilan énergétique. Les experts GreenFlex élaborent un plan d’action en deux grands axes : le progrès et le changement. Le plan de progrès regroupe les actions à coût faible ou nul. Le plan de changement implique des investissements qui sont phasés par opportunités. L’entreprise est ainsi encouragée à poursuivre ses efforts pour gagner en compétitivité et améliorer son empreinte énergétique.

5. La restitution du rapport

Le rapport est ensuite restitué à l’entreprise par un pilote énergie de GreenFlex. Il fait l’objet d’une restitution détaillée.   Au-delà de leur aspect réglementaire, ces audits énergétiques sont indispensables à l’entreprise. Ils permettent non seulement de faire des économies financières et énergétiques, mais aussi de mieux maîtriser les usages de ces équipements. Ils sont la base d’une démarche de bonne gestion de l’entreprise et de baisse des charges.

C’est pour cette raison que GreenFlex propose à ses clients des Contrats de Management de l’Énergie.

Ce service permet à l’entreprise d’entamer une importante réduction de ses coûts énergétiques, de réduire son impact carbone et de pouvoir bénéficier de la certification ISO 50001. Afin de mesurer au quotidien ses consommations en énergie, l’entreprise bénéficie également d’une plateforme web applicative dédiée, avec un accès aux mesures de ses consommations. Un système d’alarme est mis en place sur le site afin de remonter les dérives éventuelles de consommation.