D’après le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), l’éclairage représente à lui seul 15% de la consommation électrique européenne. L’arrivée de la technologie LED (Light-Emitting Diode en anglais) permet de réaliser des gains énergétiques significatifs par rapport aux précédentes sources lumineuses, mais soulève aussi des questions sur le type de luminaire à adopter. Le diagnostic énergétique du parc éclairage peut alors s’illustrer comme un bon moyen de constituer une situation de référence de ses actifs afin d’en modéliser les différentes évolutions.

L’entrée sur le marché de l’éclairage des LED a bouleversé les échelles de références des luminaires (prix, durée de vie, consommation énergétique) et pousse les décideurs à repenser leurs achats. Les conjonctures économiques actuelles et la prise de conscience environnementale amènent ainsi à une constante réduction de la consommation énergétique des actifs éclairages.

Pour mieux répondre à ces préoccupations, il est judicieux de réaliser un diagnostic du parc éclairage. Réalisable à chaque début de projet, il permet d’identifier les gisements d’économies énergétiques possibles d’un site. Qu’il s’agisse d’une entreprise du secteur des Services, d’un atelier de production ou d’un magasin de la grande distribution, des ingénieurs référents dans le domaine aiguillent ainsi le client dans le choix du projet le plus adéquat.

Primordial pour le bon déroulé des activités d’entreprises, l’éclairage doit faire l’objet d’une attention toute particulière en vue d’optimiser son usage. Réduire la facture énergétique de l’éclairage et donc indirectement, l’impact budgétaire des actifs, s’illustre comme un excellent moyen de préserver le chiffre d’affaires de ces charges variables.

Plusieurs situations amènent les entreprises à effectuer un diagnostic énergétique de leur parc éclairage. Elles peuvent en avoir besoin afin de constituer un visuel clair de l’état de leur parc à un moment T, mais aussi pour choisir les sources lumineuses répondant au mieux à leurs attentes économiques et énergétiques au moment d’un relamping (remplacement des sources lumineuses d’un luminaire), par exemple.

C’est la raison pour laquelle GreenFlex choisit d’aider ses clients dans la prise de décision en proposant un diagnostic complet du parc de luminaire, ainsi que la modélisation des évolutions possibles en matière énergétique et financière. Dans un premier temps, l’audit est réalisé directement sur site, les informations recueillies, telles que le type de technologie utilisé, l’équipement technique ou encore le système de gestion des luminaires, sont répertoriés. Dans un second temps, les éléments sont intégrés sur une plateforme où pour chaque actif, la source lumineuse, le type de ballast ainsi que les puissances, sont renseignés afin de constituer la situation de référence du parc.

Le client peut alors visualiser différents types d’évolution :

-          Le plan de progrès, modélise la mise en place de solutions de gestion sur le parc existant avec peu d’investissement ;

-          Le plan de changement, considère le relamping partiel ou complet du parc.

 

Le diagnostic éclairage fournit, à travers chaque scénario, une synthèse des impacts énergétiques, budgétaires et carbone, illustrée par des représentations graphiques afin d’aider le client dans sa prise de décision. De la sorte, qu’il s’agisse de l’éclairage d’une ligne de production ou bien des rayons d’une grande surface, l'outil informe les clients sur le potentiel de réduction des consommations et la valorisation de leur parc de luminaires. Il s'avance aujourd'hui comme un véritable choix stratégique.

Intéressé par la démarche ? N’hésitez plus et contactez-nous pour réaliser le diagnostic énergétique et budgétaire de votre parc d'éclairage.