Pour rester dans la course, les entreprises ont aujourd’hui un double virage à prendre : celui du numérique et du développement durable. Loin d’être antinomiques, ces deux objectifs peuvent être liés dans une stratégie globale, pour une meilleure rentabilité économique.

Depuis 2009, GreenFlex accompagne les entreprises dans ce double défi numérique et environnemental. Pour accélérer cette mutation dans votre structure, nous vous délivrons quelques conseils.

1. Intégrez le numérique dans votre politique de ressources humaines

Les usages numériques sont aujourd’hui maîtrisés par la plupart des sociétés, mais ils ne sont pas suffisamment intégrés dans leur modèle organisationnel. C’est ainsi que des entreprises "classiques" peuvent être rapidement concurrencées par de jeunes pousses, surfant sur l’ubérisation de l’économie. Devenir numérique est un mode de fonctionnement, ce n’est pas juste animer une page Facebook ou un compte Twitter.

Adaptez vos ambitions digitales à votre stratégie de ressources humaines, intégrez-les à votre politique de recrutement, de formation et de management. Entourez-vous de collaborateurs qui assimilent naturellement les outils numériques dans l’organisation de leur travail. Pour ne pas créer de fossé générationnel, formez au digital les salariés n’appartenant pas à la génération des digital natives pour qu’ils puissent intégrer sans mal ces enjeux à leur quotidien professionnel.

2. Maîtrisez les usages numériques dans l’organisation du travail

Dans un second temps, associez le digital à l’organisation du travail. Remplacez des réunions physiques par des visioconférences, démocratisez le télétravail, développez des réseaux sociaux d’entreprise, mettez tous les documents sur le Cloud et favorisez les échanges dématérialisés.

Cette mutation dans l’organisation du travail doit être un gain de temps pour tous, rendre le quotidien plus flexible, tout en réduisant votre empreinte écologique. Favoriser le télétravail diminue les déplacements, numériser les documents réduit la consommation de papier, etc. Outre les avantages économiques et environnementaux, ce nouveau mode de fonctionnement doit permettre à chacun de s’épanouir au travail, tout en augmentant sa réactivité et productivité.

3. Limitez la consommation énergétique de vos équipements

Formez vos salariés à l’usage technique de leurs équipements. Maîtriser parfaitement leur fonctionnement est essentiel. Ne cantonnez pas la technique au département IT de votre structure. En effet, si la digitalisation permet de réduire l’empreinte écologique (réduction du papier et des déplacements), elle a tout de même un impact sur l’environnement. L’envoi d’un e-mail, par exemple, engendre l’émission de 4 grammes de CO2. Quant aux requêtes Google sur une journée, elles peuvent atteindre jusqu’à 7 tonnes de CO2. Il s’agit donc d’encourager les comportements responsables face au numérique.

Des gestes simples permettent de réaliser de réelles économies d’énergie : supprimez les écrans de veille de vos ordinateurs, réglez la luminosité de vos écrans, effacez les applications inutiles, remplacez le pavé tactile de vos ordinateurs par une souris en cas de panne, etc. Enfin, rationalisez vos équipements sur l’ensemble du parc, que ce soit au sein d’un service ou d’un étage, afin d’éviter les gaspillages énergétiques.

Pour accompagner votre entreprise sur ces sujets, quels que soient sa taille et son secteur d’activité, vers une mutation numérique performante, GreenFlex a développé l’Écoguide IT, le guide dédié à l’achat responsable de vos équipements high-tech. Adeptes du concret, nous vous proposons également des solutions flexibles, sur mesure, pour le financement de votre transition et la gestion de vos équipements digitaux.